CSIW Bordeaux – les Adieux de Silvana HDC.

Door Tiffany Van Halle op 7 février, 2016 - 4:31

Bordeaux, dimanche 7 février 2016, le monde des sports équestres a dit aurevoir à l’une de ses grandes dames.

Silvana*HDC c’est un peu la Monica Bellucci du saut d’obstacles, débutant sa carrière internationale très jeune tout comme la mannequin italienne, elle se fit très vite remarquer par les cavaliers et notamment les belges, Kristof Cleeren &  Jos Lansink. Mais la révélation pour Monica fut lorsque sa route croisa celle du cinéma. C’est à ce moment-là que le monde découvrit son réel talent et tomba sous son charme. Silvana connut aussi cet instant, celui où une rencontre bouleverse tout. Ce fut en 2009, par le biais du Haras de Hus que les chemins de Silvana et le cavalier français Kevin Statut, se croisèrent et c’est ensemble qu’ils ont réussi à conquérir le cœur de milliers de fans.

« La vie est un livre merveilleux » disait Monica. En tout cas la vie de Silvana l’a certainement été et continuera de l’être. Sous la selle de Kevin Statut, elle connaîtra d’innombrables succès tels que sa victoire dans le Grand Prix de Genève en 2010 et deux médailles d’argent par équipe aux JEM de Lexington de 2010 et aux CHEU de Madrid en 2011.

Mais cette année là, l’histoire entre les deux acolytes a presque cessé. Année préolympique synonyme de mercato et de flux d’argent conséquent, et le couple, Kevin Staut et Silvana, a bien faillit en faire les frais. Cependant, pour les Perron-Pette, propriétaires du Haras des Coudrettes et des chevaux du compatriote de Kevin, Patrice Delaveau, il n’était pas question de laisser les deux compagnons être victimes de l’aspect commercial et financier du sport. Certains y verront un miracle de fin d’année, d’autres une générosité rare ces derniers temps, peu importe, les Perron-Pette rachètent la surnommée « princesse » afin de la laisser sous la selle de son cavalier.

Il y a quatre ans exactement, à peine plus d’un mois après son arrivé au sein de la team HDC, Kevin et Silvana offrent à leurs nouveaux propriétaires le plus beau cadeau de remerciement qu’il puisse exister : une victoire dans le Grand Prix Coupe du Monde de Bordeaux. Devant des couples d’exception comme Edwina Tops-Alexander et Itot du Château, les deux compagnons mettent tout leur cœur à l’ouvrage pour passer la ligne d’arrivée dans un temps record et une ambiance de feu. Cette victoire pleine d’émotion est surement la plus marquante de ce couple, non pas parce qu’ils s’imposent devant les meilleurs du monde, non pas parce qu’ils étaient devant leur public, non pas parce qu’il s’agissait d’un barrage brillant mais parce qu’elle marquait la continuité d’une aventure. L’histoire de ces deux êtres était déjà longue, ils sortaient d’une épreuve qui aurait pu les séparer, mais ils se sont battus, ils ont tout donné, et le jeu en valait la peine parce que cette histoire n’était pas prête de s’arrêter.

Des passages difficiles, Silvana*HDC allait en connaître d’autre comme la finale individuelle des Jeux Olympiques, les Championnats d’Europe d’Herning ou encore une blessure qui l’a tenu à l’écart des terrains entre juillet 2014 et janvier 2015. Mais comme Monica Bellucci dite affaiblie après un divorce médiatique, la fille de Corland est revenue en force pour briller une année de plus comme lors de sa victoire dans une épreuve de vitesse au LGCT de Londres.

Enfin pour finir cette comparaison entre la princesse du saut d’obstacles et la somptueuse actrice, je vous dirais qu’il y a quelques mois Monica du haut de ses 51 printemps interprétait une James Bond girl et face à une jeune génération d’actrices toutes aussi talentueuses, la belle brune inspire toujours autant respect et admiration. Il en va de même pour Silvana, qui malgré son âge avancé (17 ans) a encore donné du fil à retordre aux plus jeunes, en leur montrant une forme épatante et imposant souvent sa supériorité comme en septembre dernier où elle terminait troisième du difficile Grand Prix de Vienne qui se courait en trois manches très physiques.

Ainsi Silvana*HDC a marqué sa génération, elle a marqué le saut d’obstacles, elle a marqué la France et le monde hippique par son cœur, sa générosité, sa longévité, sa force etc. et celle qui pourrait être qualifiée de meilleure jument indoor du monde peut prendre sa retraite la tête haute.

Même si aujourd’hui on lui dit au revoir, je suis prête à prendre le pari que dans quelques années, une partie de Silvana sera de retour sur les terrains de concours grâce à sa progéniture et qu’elle nous fera tout autant rêver.

Bonne retraite Championne!

_47O0280 - copie 2

Texte Auriane Tournay – Photos Tiffany Van Halle – © Vygo « tous droits réservés

Lees meer: