Grand-Prix Coupe du Monde de Zurich

Door Tiffany Van Halle op 1 février, 2016 - 8:36

Le circuit Coupe du Monde 2015/2016 touche à sa fin … avant la grande finale de Göteborg, le Grand Prix de Zurich était de la plus grande importance pour ceux cherchant encore à se qualifier.

Trente-neuf couples s’élançaient sur un parcours construit par Gérard Lachat et le premier d’entre eux, Martin Fuchs, sur son gris Clooney, signait directement un sans faute de l’épreuve pour le plus grand plaisir de son public Helvétique. Il sera alors très vite imité par un autre talentueux et jeune cavalier, Niklas Krieg, vainqueur du Grand Prix de Leipzig. Il faudra toutefois attendre le dernier partant de l’épreuve, Pius Schwizer accompagné de l’ancienne monture de Fuchs, PSG Futur, pour avoir un second sans faute suisse.

_47O0026 - copie

Niklas Krieg & Carella (5ème)

vygo

Martin Fuchs & Clooney (6ème)

Entre les deux cavaliers, les barres ont eut le temps de tomber comme en illustrent les huit points de Bertram Allen et Molly Malone V ou encore Kevin Statut et Rêveur de Hurtebise*HDC. Ludger Beerbaum totalisera le même score mais l’allemand prenait part à son premier Grand Prix avec Casello, précédemment sous couleurs suédoises.

Enfin Grégory Wathelet pourtant en grande forme ce weekend avec deux belles victoires à son actif décidera d’abandonner après cinq fautes commises avec  son bel étalon Citizenguard Taalex. Néanmoins le seul autre représentant du plat pays, Niels Bruynseels, signe un superbe parcours vierge associé à Cas de Liberté et rejoins alors huit autres cavaliers au barrage dont, l’irlandais Denis Lynch et l’infatigable Michael Whitaker.

_47O0088 - copie

Pour la Belgique, Niels Bruynseels & Cas de Liberté (7ème)

Un barrage qui s’annonce ainsi très palpitant pour le public Suisse et tiendra toutes ses promesses. Partant en ouvreur Martin Fuchs lance son puissant gris à grande vitesse et signe un excellent chronomètre mais quitte malheureusement la piste avec quatre points. Le leader du circuit, Christian Alhmann est lui aussi pénalisé d’une barre tout comme son compatriote Niklas Krieg et le belge Niels Bruynseels. La légende britannique, Michael Whitaker et son fidèle mais caractériel Viking tentent alors le tout pour le tout et sont les seuls à passer la ligne d’arrivée en moins de quarante secondes mais malheureusement avec une faute.

C’est finalement Edwina Tops-Alexander qui signe le premier double sans faute de l’épreuve avec la bondissante Caretina de Joter. Préférant assurer la sécurité, l’Australienne termine en plus de quarante-cinq secondes le parcours et prend alors la troisième place de l’épreuve. En effet, elle perd rapidement la tête du classement lorsque Denis Lynch et All Star 5 passent la ligne d’arrivée sans faute et avec trois secondes d’avance sur elle. Cependant c’était sans compter sur le dernier cavalier, Pius Schwizer, acclamé par son public et extrêmement motivé qui s’élance avec son bai tout droit vers la victoire, franchissant chaque obstacle avec une telle aisance et termine avec un chronomètre de 41,97 secondes, synonyme de première place.

_47O0196 - copieDenis Lynch & All Star (2ème)

_47O0115 - copie 18.06.56

Edwina Tops Alexander & Caretina de Joter (3ème)

_47O0284 - copie

« PSG Future était déjà très bien pendant le premier tour et j’ai eu la chance de
voir le barrage de Denis.
Je sais que All Star 5 est plus à l’aise que PSG Future dans les virages,
du coup j’ai du tout donner à la fin pour gagner.
Cette victoire est spéciale pour moi car j’ai eu une année 2015 plutôt tourmentée
avec des changements de montures, pas de championnats…
Je voulais gagner, je ne voulais pas la deuxième ou troisième place. Je suis ici
chez moi.
Je vais à Bordeaux la semaine prochaine et avec l’ambition de  me qualifier
pour la finale de Göteborg. »

http://eventcontent.hippoonline.de/1126/sta_erg/09_ergDEU.htm?style=longines

Ainsi au classement général de la Coupe du Monde, peu de changement, puisque Christian Alhmann garde la tête devant le tricolore Simon Delestre. Cependant Denis Lynch et Nikla Krieg pointent désormais à la treizième et quinzième position du classement, de bon augure pour une qualification. Pour le vainqueur de l’épreuve cette dernière reste encore loin puisqu’il figure à la trentième place avec seulement vingt-quatre points. L’ultime étape qualificative se déroulera la semaine prochaine à Bordeaux, et permettra de connaître le nom des dix-huit finalistes européens.

http://eventcontent.hippoonline.de/1126/docs/Longines_WCJ_Zuerich.pdf

Texte: Auriane Tournay – Photos: Tiffany Van Halle © Vygo , tous droits réservés.

_47O0261 - copie

 

 

Lees meer: