Longines Masters de Paris – Un final en apothéose!

Door Tiffany Van Halle op 5 décembre, 2017 - 7:42

Lancement de la Saison III de la série intercontinentale Longines Masters, l’étape européenne de Paris présentait un programme extraordinairement riche et innovant. Du sport, du spectacle et de l’émotion : tous les ingrédients étaient réunis pour faire passer au public parisien et aux internautes au rendez-vous sur la nouvelle chaine digitale EEM.tv, un week-end inoubliable. Chaque année, ce rendez-vous incontournable du calendrier du saut d’obstacles mondial s’affirme davantage parmi les compétitions internationales les plus en vue. La fidélité des meilleurs cavaliers du monde n’en est-elle pas la plus belle preuve ?

 

 

Au cœur de l’événement, le sport a tenu toutes ses promesses.
Plus vite, avec le Longines Speed Challenge vendredi soir, plus haut, avec la Masters Power du Lido de Paris, plus fort, avec le Longines Grand Prix qui a vu s’affronter les meilleurs cavaliers et chevaux au monde.
Le Longines Grand Prix a offert à ce week-end une conclusion en forme d’apothéose, bien servi par une piste dessinée avec tout le talent de Louis Konickx – chaleureusement salué par Christophe Ameeuw et plébiscité par tous les cavaliers – et par un plateau incroyablement relevé. Le public a vibré tout au long de l’épreuve, du premier sans-faute signé par le tout jeune Français Edward Lévy à la qualification pour le barrage de presque tous les favoris. Lauren Hough, Daniel Deusser, Maikel van der Vleuten, Pénélope Leprévost, Simon Delestre, Bosty, Kent Farrington et Steve Guerdat ont su déjouer les difficultés pourtant nombreuses de la première manche.
Au barrage, les favoris passant en dernier, tout le monde a eu sa chance d’occuper un moment les trois fameux fauteuils sur le podium réservés aux leaders du classement. Cependant, Daniel Deusser s’est vite installé dans celui du premier pour ne plus le quitter malgré les pointures qui restaient à passer. On crut que Simon Delestre allait le détrôner : il échoua pour 13 centièmes de seconde. Un rien. « Hermès Ryan a été phénoménal. Nous n’aurions pas pu faire mieux aujourd’hui. Les chevaux les plus rapides du monde disputaient ce barrage et j’ai pris tous les risques que je pouvais prendre. Une fois de plus, le public parisien a été fantastique et je le remercie de son soutien. Je salue la régularité de cet incroyable cheval qui termine sept fois dans les cinq premiers pour ses sept derniers Grands Prix. Je compte bien participer aux Longines Masters de Hong Kong et de New York, et j’aimerais beaucoup être sélectionné pour monter dans la Riders Masters Cup à New York. C’est une avancée très importante pour notre sport. »
La troisième place revenait à un autre couple mythique : l’Américaine Lauren Hough et sa géniale Ohlala. « Elle a été extraordinaire, confiait la cavalière. En partant en quatrième position, je m’en suis tenue à mon plan tout en sachant que les plus rapides du monde étaient là et qu’ils risquaient de me passer devant. Je suis donc enchantée de cette troisième place. Rendez-vous à New York pour la revanche de la Riders Masters Cup. J’espère bien que, cette fois, les USA battront l’Europe ! »
Daniel Deusser remporte une victoire magistrale dans ce Longines Grand Prix de Paris avec son fabuleux complice Cornet d’Amour : « Je suis très, très heureux. Mon cheval courait son premier Grand Prix après plusieurs mois d’arrêt et seulement quelques petites épreuves de remise en route. Savoir doser la vitesse et les risques, c’est toute la subtilité de notre sport. Quand les plus rapides passent à la fin, quels risques faut-il prendre ? Aujourd’hui, j’ai fait le bon choix. Il me tarde d’être à Hong Kong. »
Il faut savoir que Daniel Deusser avait déjà entamé la Saison II de la prestigieuse série en remportant le Longines Grand Prix à Los Angeles. Cette victoire à Paris lors du lancement de la Saison III lui offre une seconde chance de tenter le Super Grand Slam Bonus de 2,25 millions d’euros promis au cavalier qui parviendra à s’imposer dans les trois Longines Grand Prix d’une même saison. Le suspense est donc relancé. Le cavalier allemand dispose de tous les atouts pour tenter l’exploit que personne n’est encore parvenu à réaliser.
Tout au long de la compétition, le Village Prestige a époustouflé les visiteurs, offrant un mariage culturel de très haute qualité grâce à la présence de partenaires et d’exposants toujours plus nombreux, déployés autour du paddock d’entraînement des cavaliers, pour une proximité rare avec les stars mondiales du saut d’obstacles.Quatre jours durant lesquels les animations se sont succédé pour le plus grand bonheur de tous. En effet, si le Carrousel Longines et les artistes déambulant dans les allées ont émerveillé les petits, les plus grands ont pu profiter d’Afterparties dignes d’un festival de musique, bougeant au rythme des sons de River Jaxx, Synapson, Richard Orlinski, Kid Noize ou encore Elephanz !
Clap de fin sur ce Longines Masters de Paris éblouissant. Maintenant, rendez-vous à Hong Kong du 9 au 11 février 2018, l’étape asiatique où Daniel Deusser a déjà remporté le Longines Speed Challenge, puis à New York du 26 au 29 avril pour des défis toujours plus palpitants !

Moins d’un mois après leur victoire dans le Grand-Prix Coupe du Monde à Lyon, Simon Delestre & Hermès Ryan * des Hayettes  ont terminé deuxième de ce GP Longines.

 

L’Américaine, Lauren Hough avec Ohlala, un couple qui marche – troisièmes.

Pénélope Leprevost & Vagabond de la Pomme – quatrièmes

 

Jos Verlooy , meilleur Belge de ce Grand-Prix avec Caracas, sixième.

 

Petite pause tendresse pour Cornet d’Amour & son groom, Sean.

Communiqué RB Presse

Photos © T. Van Halle pour Vygo – tous droits réservés

 

 

 

 

 

Lees meer: