Morocco Royal Tour – El Jadida , la Belgique clôture la huitième édition!

Door Tiffany Van Halle op 24 octobre, 2017 - 7:08

Le public du Salon du Cheval d’El Jadida a assisté à du très beau sport cet après-midi pour l’ultime journée de la huitième édition du Morocco Royal Tour, circuit de saut d’obstacles international trois et une étoiles. Après un marathon de trois semaines de compétition, la fatigue se fait ressentir et les victoires sont d’autant plus belles. Point final d’une nouvelle édition réussie, le scénario prouve que la tournée est devenue l’une des incontournables pour les cavaliers internationaux.

 

 

 

 

 

CSI3*-W Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI : La régularité paye pour la Belge Virginie Thonon
En sortie de reconnaissance, les cavaliers étaient quelque peu sceptiques sur les différents contrats de foulée à tenir dans le tour de la première manche. Uliano Vezzani avait dessiné un parcours dont lui seul a le secret, souple en apparence mais qui se révèle technique et exigeant au fil des passages. Deux lignes de double, proches des gradins, ont eu raison de beaucoup de concurrents et si douze cavaliers avaient la chance de repartir en deuxième manche, seuls six avaient réussi le parcours sans-faute.

Le plateau en deuxième manche annonçait la couleur. Pius Schwizer, Alain Jufer, Nicolas Deseuzes, Karim Elzoghby, Nadja Peter-Steiner ou encore Simon Delestre parmi d’autres, la bataille s’annonçait rude. Tous ont cependant écopé d’au moins une barre, jouant de vitesse et d’angles insolites, sauf la Belge Virginie Thonon. Seule double sans-faute du Grand Prix, avec un tour qu’elle jugeait pas assez rapide, elle montrait une timide fierté lorsque tout son clan sautait de joie et la congratulait pour sa victoire. Après trois semaines à toucher du bout des doigts les podiums, c’est une belle première récompense pour le jeune couple qu’elle forme avec High Tech Vy de Septon : « J’ai manqué un petit peu de chance pendant les trois semaines du circuit. Je faisais à chaque fois un bête petit quatre points avec ce cheval malheureusement. C’est un peu improbable que l’on soit le seul double sans-faute aujourd’hui ! En plus de cela, c’est le premier Grand Prix 3* que je gagne, tout comme c’est son premier. C’est assez drôle et ça me fait très plaisir ! »

Virginie Thonon fait ainsi un pied de nez à Pius Schwizer qui n’aura malheureusement pas eu la chance qu’il espérait avec Balou Rubin R. Sans démériter, le Suisse quitte le Maroc avec des belles victoires au compteur, tout comme Bassem Mohammed et Simon Delestre, respectivement troisième et quatrième de ce difficile Grand Prix.

CSI3* Longines Ranking Prix OCP – La Suisse de nouveau
Un peu plus tôt dans la matinée, dans le Prix OCP à 1,45m comptant pour le classement mondial Longines FEI, Alain Jufer et Casall ont de nouveau fait retentir l’hymne suisse, pour la quatrième fois depuis le début du circuit à Tétouan. Deuxième du Grand Prix de Rabat la semaine dernière, le couple a réussi le tour de passe-passe de devancer à la fois Emanuele Gaudiano et Pius Schwizer, tous deux connus pour être très rapides dans un barrage. Une nouvelle consécration après trois semaines réussies sur le circuit du Morocco Royal Tour qui ravit le transalpin : « Mon cheval est très en forme depuis le début de la tournée. Hier je faute sur le dernier et c’est dommage car sans cette erreur j’étais capable de gagner. Aujourd’hui ça passe, c’est le sport ! ».

 

Grand Prix CSI1* : cette fois-ci, la victoire est pour Jérôme Guéry
L’expérience a payé dans le Grand Prix du CSI1* – Prix Mazagan Beach Resort. Cinq cavaliers seulement accédèrent au barrage après une première manche très difficile, quatre marocains et un Belge, Jérôme Guéry. La Brabançonne a de nouveau résonné en cette dernière journée grâce à ce dernier et Ero Del Pierire, auteurs d’un deuxième tour parfait, tout en douceur et sécurisant chaque saut. Ses concurrents n’auront pas démérité, tous ont prouvé qu’ils étaient capable de tenir tête à l’un des cavaliers les plus en vogue du circuit international 5*.

 

Le scénario de cette dernière journée fût idéal pour conclure trois semaines de compétition de haut niveau. Le Morocco Royal Tour ne cesse de se développer et fait l’éloge de chaque cavalier qui tente l’aventure. Créé en 2010 sur Hautes Instructions de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et présidé par le Prince Moulay Abdellah Alaoui et sous l’égide de la Fédération Équestre Internationale, le circuit a tenu toutes ses promesses pour sa huitième édition et se prépare déjà pour son échéance de l’an prochain.

 

Communiqué R&B Presse

Photo « Virginie Thonon – MRT 2017 » ©Vygo – Tiffany Van Halle – Tous droits réservés.

Lees meer: