Morocco Royal Tour « l’Italien Emanuele Gaudiano mets les deux ex-n°1 Mondiaux » d’accord

Door Tiffany Van Halle op 7 octobre, 2017 - 4:32

Après une première partie de journée à domination franco-marocaine (victoire de Marie-Eugénie Angles et de Hicham Kacha dans les épreuves du CSI 1*, puis du Normand Charles-Henri Fermé dans la première épreuve du 3*), la première compétition à enjeu, la qualificative pour le Grand Prix de dimanche, a donné lieu à un duel au sommet entre deux anciens numéros uns mondiaux… qu’un Italien a départagé !

« Un bon parcours sélectif, analysait le 3ème de l’épreuve, le Français Simon Delestre, mais avec Uliano Vezzani, le chef de piste, il ne fallait pas s’attendre à autre chose ». Cette sélection, c’est surtout le temps imparti qui l’a établie : calculé au plus juste, il a poussé les cavaliers à galoper vite, ce qui provoquait de nombreuses fautes. Mais de toute façon, pour gagner, il fallait allait vite. Longtemps, il a semblé que Pius Schwizer en selle Balou Rubin tenait bien l’affaire en main. Son parcours fut parfait, choisissant toutes les options courtes en coupant devant certains obstacles qui encombraient son chemin. Simon Delestre, qui passait après lui, avec Gain Line, un nouveau cheval venant d’Ukraine avec lequel il participait à son troisième concours international, n’a pas réussi à mieux faire. On pensait l’affaire pliée : des deux ex-numéros uns mondiaux, ce fut le Suisse qui semblait avoir le dessus dans la nuit marocaine. C’était sans compter sur l’Italien Emanuel Gaudiano avec sa jument olympique Carlotta 232 !

Mais ni le Suisse (« C’est dimanche que tout va se jouer »), ni le Français n’étaient déçus : « Je suis qualifié pour le Grand Prix et c’est l’essentiel aujourd’hui. Ce concours est magnifique : tout est parfait sur le plan technique, les boxes, la qualité et la dimension de la piste, un contexte idéal pour faire progresser un cheval comme le mien », concluait le cavalier de la Maison Hermès.

Cette deuxième journée du Morocco Royal Tour s’est donc achevée dans la nuit Tétouane avec l’hymne italien devant un public qui avait complètement rempli les belles tribunes de la Garde Royale. Un site magnifique qui n’a rien à envier aux plus beaux stades équestres européens !

Communiqué RB Presse

Photo ©Vygo – Tiffany Van Halle – Tous droits réservés

« Emanuele Gaudiano & Carlotta 232 – Tétouan »

 

Lees meer: