Pieter Devos aime la France , les Belges aiment Chantilly

Door Tiffany Van Halle op 15 juillet, 2019 - 9:26

Une victoire Belge à Chantilly n’a rien de rare. Nicola Philippaerts, Constant Van Paesschen, Gregory Wathelet ou encore Jérôme Guery en sont passés par là. Pieter Devos, pas encore, mais la France lui réussit bien en général : il a gagné deux fois à Bordeaux et ajoute aujourd’hui le Master Groupama à ce palmarès.

Une épreuve très compétitive avec treize cavaliers qualifiés au barrage sur les trente-cinq au départ. Un gros taux de sans-faute et plus les barragistes sont nombreux, plus la victoire est difficile, mais le Belge n’a pas fait de détail en triomphant de l’Américain Spencer Smith avec le cheval français Theodore Manciais de 63 centièmes de seconde. Pieter Devos est en train de devenir une des grosses pointures du circuit international : il multiplie bons résultats et victoires avec des chevaux qui sont devenus des stars de ce sport, notamment Claire Z et Espoir, ou encore Apart. Mais la jument de 10 ans Jade Vd Bisschop, malgré deux victoires cette année, est un cheval que l’on connaît moins : « C’est vrai », confirme le cavalier belge. « Je suis très heureux d’avoir autant de bons chevaux et notamment quatre ayant le niveau d’un Grand Prix. Jade est vraiment prometteuse mais n’a pas encore beaucoup d’expérience. Mais le fait de pouvoir alterner ces chevaux sur les différents concours me permet d’atteindre une certaine régularité dans mes résultats. En effet, à chaque nouvelle échéance, je peux présenter un cheval au meilleur de sa forme. Elle commence seulement à faire de belles épreuves, ce qui me rend d’autant plus fière. Je crois vraiment beaucoup en elle et j’aspire à de belles échéances dans le futur pour notre couple. Je suis donc très content de mes chevaux et fier de ce que j’ai construit avec mon équipe et ma famille. Si aujourd’hui, j’en suis là, c’est grâce à toutes ces personnes de mon entourage qui contribuent au bien-être de mes chevaux, et une victoire de ce genre, sur un site aussi prestigieux, est autant une réussite pour eux que pour moi ».

Le Brésilien Yuri Mansur, célèbre pour sa veste jaune aux couleurs du maillot de foot de la seleçao, complète le podium avec Carlson à plus d’une seconde et demi du vainqueur. Le meilleur résultat français est à mettre à l’actif du Tourangeau Pierre Alain Mortier, un peu moins connu sur le circuit, qui a pris son temps pour s’assurer de la quatrième place avec Uruguay Courcelle.

Ce Master Groupama concluait une magnifique édition de ce Jumping International de Chantilly. Une nouvelle fois, le public a répondu présent en remplissant pratiquement les deux tribunes pouvant contenir plus de 5 000 spectateurs. Cet événement majeur de la saison internationale de saut d’obstacles est l’un des éléments clés qui font de Chantilly la Capitale mondiale du cheval.

Communiqué Agence R&B Presse

Photos © Vygo – T. Van Halle – Tous droits réservés

Lees meer: