Riders Masters Cup – Un lancement inoubliable

Door op 3 décembre, 2017 - 2:38

« La Légende est née »

 

Un an tout juste après l’annonce de sa création lors du Longines Masters de Paris 2016, la Riders Masters Cup vient de prouver qu’une véritable révolution était en marche dans les sports équestres. Fondée par EEM en partenariat avec la Fédération Équestre Européenne (EEF) et Longines en tant que Partenaire Fondateur, cette nouvelle compétition par équipe totalement inédite qui oppose les deux puissances du saut d’obstacles mondial, a tenu toutes ses promesses. Retour sur une première édition historique.

Au-delà d’une compétition sportive palpitante, c’est un véritable show qu’a pu vivre le public, à Paris, mais aussi dans le monde entier, grâce à la retransmission en live sur EEM.tv. De près ou de loin, les fans pouvaient soutenir leur équipe sur les réseaux sociaux – #WaveYourFlag.

En lever de rideau, la présentation des équipes et des duels, solennelle et innovante à la fois, a réuni sur le podium les Américains (en rouge) emmenés par Robert Ridland : Devin Ryan (Cooper), Chloe Reid (Sally 643), Laura Kraut (Viper Vrombautshoeve Z), Reed Kessler (KS Stakki), Lauren Hough (Waterford) et les Européens (en bleu) emmenés par Philippe Guerdat : Kevin Staut (Ayade de Septon*HDC), Maikel van der Vleuten (Dana Blue), Grégory Wathelet (MJT Nevados S), Jos Verlooy (Igor), Lorenzo de Luca (Jeunesse van’t Paradijs).

Juste après les hymnes et la poignée de main rituelle, les cavaliers sont descendus sur la piste par duel reconnaître le parcours. Staut / Ryan, Reid / Van der Vleuten, Wathelet / Kraut, Kessler / Verlooy, De Luca / Hough : l’affrontement pouvait commencer.

Du suspense, des champions, de l’action, des rebondissements : cette compétition inédite a tenu toutes ses promesses. La foulée de la légende, le temps implacable, l’écho de la foule, le dernier obstacle : tous les ingrédients étaient réunis, et tous ont joué un rôle, pour que le spectacle soit palpitant.

La tension était palpable dans le public quand le champion olympique Kévin Staut et Ayade de Septon* HDC, le premier couple à s’élancer pour ce grand moment de sport, sont entrés en piste. Un sans-faute rapide : le ton était donné, la pression mise sur l’adversaire. Au terme d’une première partie pleine de rebondissements, l’Europe a fini par l’emporter.

Les équipes ont eu le temps du changement de parcours pour peaufiner leur stratégie, décider de changer de cheval, de modifier les duels ou non. Les deux Chefs d’Equipe se sont montrés impliqués comme lors des plus grands championnats, les cavaliers s’étaient pris au jeu, le public était à fond derrière ses favoris.

La deuxième manche se courait au barème C, ce qui a fait monter la pression, l’engagement du public et des cavaliers d’un cran supplémentaire. Rivalisant d’audace, les cavaliers ont pris tous les risques pour gagner leur duel, parfois jusqu’à la faute. On retiendra l’exploit de Lorenzo de Luca, le seul des dix cavaliers à avoir remporté ses deux duels.

A l’issue de cette grande bataille finalement remportée par l’Europe sur un score de 9 à 6, l’enthousiasme avait gagné le public autant que les compétiteurs.

« Faire de la vitesse l’élément central et décisif d’une compétition d’ampleur mondiale, c’est ce qui est extraordinaire dans cette formule inédite », soulignait Robert Ridland. Philippe Guerdat, lui, se déclarait « très fier des cavaliers qui ont réussi à constituer une équipe européenne homogène ». Grégory Wathelet insistait lui aussi sur l’esprit d’équipe européen et le succès de cet événement complètement nouveau. On retrouve bien là les valeurs d’excellence et de partage de cette Riders Masters Cup.

Laissons le mot de la fin à Christophe Ameeuw, le PDG d’EEM et fondateur de la série des Longines Masters qui a imaginé ce concept totalement novateur. « Nous avons vécu ce soir un scénario parfait auquel on ne s’attendait pas du tout. Je tiens surtout à dire merci au public parisien ; je suis fier de vous. C’est vous qui faites la résonance de cette compétition. La revanche aura lieu à New York. Maintenant, c’est parti. La Riders Masters Cup est lancée. Il ne reste plus qu’à monter en puissance ! »

Rendez-vous à New York, donc, le samedi 28 avril 2018 pour la revanche et le dénouement de cette première édition.

Communiqué RB Presse

Photo © Vygo – T. Van Halle

 

 

 

Lees meer: