Rotterdam 2019 – Martin Fuchs domine

Door Tiffany Van Halle op 26 août, 2019 - 7:55

La finale individuelle des Championnats d’Europe de Rotterdam a couronné un couple d’exception ! Vice-Champions du Monde et 2èmes de la dernière finale de Coupe du Monde, Martin Fuchs et son fidèle Clooney 51 (Cornet Obolensky x Ferragamo) ont ajouté un premier grand titre individuel à leur superbe palmarès.

 

A l’issue des trois premières journées de compétition, vingt-cinq couples sont repartis pour la finale. Suite à une avalanche de forfaits, les repêchages ont été nombreux puisque l’ouvreur occupait la 36ème place à l’issue de la finale par équipe. Kevin Staut, qui faisait partie des heureux rattrapés, a été le premier à ne pas se faire piéger sur le parcours de Louis Konickx en compagnie de Calevo 2 (Casall x Levantos I), mais il a écopé d’un point de temps dépassé. Si le cavalier portugais Antonio Matos Almeida et son excellent Volver de la Vigne (Diamant de Semilly x Cumano) ont eux aussi réalisé un parcours à un point, il a fallu attendre le treizième partant pour assister au premier sans-faute dans le temps imparti grâce à Marcus Ehning et un Comme Il Faut (Cornet Obolensky x Ramiro) de nouveau aérien. Cinq autres paires sont venues à bout du parcours sans la moindre pénalité, mais quelques favoris se sont fait piéger, notamment sur le délicat double final vertical/oxer, qu’ont fait chuter dix des vingt-cinq concurrents. Daniel Deusser et Tobago Z (Tangelo van de Zuuthoeve x Toulon) en ont fait les frais, laissant les deux éléments à terre et se privant du même coup d’une qualification pour la deuxième manche.

 

Les onze meilleurs se sont ensuite retrouvés pour disputer l’ultime parcours du Championnat, Steve Guerdat ayant préféré jeter l’éponge après deux fautes de Bianca (Balou du Rouet x Cardento) en première manche. Une deuxième manche dont ont malheureusement été privés les quatre cavaliers tricolores engagés. En course pour une médaille, Alexis Deroubaix est sorti de piste avec deux fautes sur la dernière ligne en compagnie de Timon d’Aure (Mylord Carthago x Drakkar des Hutins), terminant à une rageante 13èmeplace. Ses compatriotes Pénélope Leprévost, associée à Vancouver de Lanlore (Toulon x Le Tot de Semilly), Nicolas Delmotte, en selle sur Urvoso du Roch (Nervoso x Grand d’Escla) et Kevin Staut ont fait un tir groupé en prenant la 15ème, la 16ème et la 17ème place de ce championnat.

L’ouvreuse Holly Smith a d’entrée réalisé un parcours sans-faute avec Hearts Destiny (Heart Throb x Rabino), tout en étant pénalisée par le temps. En dehors du temps accordé, c’est cette fois le triple qui a posé des difficultés aux cavaliers, privant de médaille les tenants du titre Peder Fredricson et All In (Kashmir van Schuttershof x Andiamo Z), leur compatriote Henrik von Eckermann, associé à Mary Lou (Montendro x Portland L) et le couple Champion du Monde en titre Simone Blum/Alice (Askari x Landrebell). Auteur d’une faute en sortie de triple lors de la première manche, le Belge Jos Verlooy a cette fois tenu bon avec son formidable Igor (Emerald x Nabab de Reve), s’assurant au minimum d’une médaille de bronze.

Habitué à monter sous pression, Martin Fuchs n’a pas craqué avec Clooney 51, ajoutant seulement un point à son total à l’issue des deux manches.

 

Dominateur depuis le début de la semaine, Ben Maher semblait promis à la médaille d’or avec son crack Explosion W (Chacco Blue x Baloubet du Rouet), mais il n’avait pas le droit à la moindre faute pour monter sur la plus haute marche du podium. Malheureusement le couple s’est fait piéger sur l’avant-dernier obstacle du parcours et a dû se contenter de l’argent, offrant au couple suisse la plus belle des médailles : « C’était une superbe journée ! J’ai fait une faute dans la Chasse le premier jour mais ensuite Clooney était de mieux en mieux à chaque parcours. Je sais que si je fais bien normalement il ne fait pas de fautes. Après la Chasse je savais que si j’arrivais à faire quatre parcours sans-faute il y avait de grandes chances que je sois à la conférence de presse avec une médaille, mais je ne pensais pas que je pourrais être en or car je n’imaginais pas pouvoir rattraper Ben.

J’ai une super équipe autour de moi avec mon groom Sean Vard, mes parents et mes propriétaires. Ma petite-amie Paris n’a pas pu être là mais elle a regardé tout le championnat depuis la Californie. Je l’ai eue au téléphone entre les deux manches et elle m’a dit : « ne t’inquiète pas, tu vas gagner ! » !

J’ai eu Clooney à la fin de ses sept ans. Il a gagné le Championnat de Suisse à huit ans, été médaillé avec l’équipe de Suisse aux Championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle, 2ème à Tryon, 2ème de la Finale de la Coupe du Monde cette année… C’est l’un des meilleurs chevaux du Monde et c’est le meilleur cheval de ma carrière. Il est très intelligent, il reste concentré et il ne va jamais courir dans l’obstacle. Il sait vraiment où sont ses jambes. Ce n’est pas le cheval le plus impressionnant du circuit mais il est très efficace.

Quand j’ai failli gagner le Grand Prix d’Aix-la-Chapelle et qu’il a dérobé le dernier, cela a été un moment très difficile dans notre carrière commune mais cela a rendu notre couple plus fort», confiait le médaillé d’or.

 

Auteur d’une superbe semaine, Ben Maher était partagé entre satisfaction et déception : « Explosion a encore sauté de manière incroyable. En deuxième manche j’étais un peu inquiet avec le mur qui peut un peu le stresser et j’ai dû lui mettre un peu de pression. J’ai décidé de faire huit foulées sur l’avant-dernier mais je n’ai pas eu le saut espéré. Explosion aurait vraiment mérité de gagner mais nous avons été moins forts que Martin et Clooney aujourd’hui. »

 

Venu en outsider, Jos Verlooy ne cachait pas sa joie : « C’était une superbe semaine ! Mon cheval a superbement sauté, il était très frais et j’ai eu un excellent sentiment. Il a touché un obstacle cette semaine et il est tombé mais j’aurais signé pour une troisième place au début de la semaine ! Igor marche dans les traces de son père Emerald. ».

Communiqué Webstallions.com

Photos © Vygo  – T. Van Halle – Championnats d’Europe Rotterdam 2019

Résultats  de la finale individuelle

 

 

Lees meer: