CSI 4* de Valence, une première pour François-Xavier Boudant

Door Tiffany Van Halle op 30 août, 2021 - 8:54

FRANÇOIS-XAVIER BOUDANT SIGNE SA PLUS BELLE VICTOIRE !


Premier double sans-faute à prendre la tête de l’épreuve, le Normand n’aura pas lâché la pole position ! En selle sur Brazyl du Mezel, le pilote a su se jouer des obstacles et du temps devant un public plus qu’enthousiaste.

Il y avait trente-six prétendants à la victoire dans le Grand Prix CSI 4* de l’HUBSIDE JUMPING de VALENCE ce dimanche. Le soleil était au rendez-vous et les tribunes combles. Le public, enthousiaste. Et il y avait de quoi !

Le tour initial, concocté par le chef de piste français Grégory Bodo, laissait présager un tour technique, mais « construit pour les chevaux », comme l’indiquait pendant la reconnaissance le champion olympique tricolore par équipes aux Jeux de Rio, Philippe Rozier. Sans conteste, le juge de paix de l’épreuve aura été la palanque numéro 4, pénalisant à elle seule pas moins de treize candidats. Le temps, aussi, aura fait son œuvre, sanctionnant par exemple l’Irlandais Stephen Moore, auteur d’un superbe parcours sans-faute sur les barres avec Albert K, malheureusement trop lents au moment de franchir la ligne d’arrivée. Même sanction pour la Tricolore Mégane Moissonnier sur le puissant Cordial et l’Argentin José Maria (jr) Larocca sur Finn Lente.

Très en forme cette saison, le Français Cédric Hurel et son fantastique Fantasio Floreval Z ont ouvert le bal des tours sans pénalité. Immédiatement, la jeune Tricolore Jeanne Sadran et Vannan ont suivi l’exemple, assurant, de fait, la tenue d’un barrage. La loi des séries semblait lancée puisque le Normand François-Xavier Boudant sur Brazyl du Mezel inscrivait son nom pour la deuxième partie d’épreuve… Mais le tour initial n’était pas si simple… Au final, dix couples ont réussi à en sortir sans encombre et ont gagné, de fait, leur ticket pour le barrage. France, Colombie, Portugal ou Grande-Bretagne… la bataille pour la victoire s’annonçait serrée compte tenu du niveau des pilotes présents.

Ceux qui ont eu la lourde tâche d’entamer cette seconde partie d’épreuve, Cédric Hurel et Fantasio Floreval Z, n’ont pas à rougir de leur résultat : 4 points dans un temps de 34’37, synonymes d’une 7e place finale. Le ton était donné, laissant grand ouvert le champ des possibles. Impossible n’étant pas français, c’est le Tricolore François-Xavier Boudant et son petit-fils d’Apaches d’Adrier qui ont signé le premier double sans-faute dans un chronomètre de 34’36, prenant la tête du classement provisoire. Le suspense a été porté à son comble. Seuls Titouan Schumacher et son Atome Z ont fait trembler le public, et sans doute le couple en tête, franchissant la ligne d’arrivée plus rapidement…  mais fautant sur l’ultime obstacle !

Résultats

Communiqué Hubside Jumping

Photos © Vygo / T.  Van Halle

Lees meer: